RECHERCHER
Accueil du site > Affaire d’Eveil Supervision-APP > Supervision clinique et analyse des pratiques professionnelles

Supervision clinique et analyse des pratiques professionnelles

Affaire_d_eveil
Pour les professionnels du secteur social et médico-social, de la santé, de la relation d’aide, de la formation et de l’éducation.

Pratiquer un retour réflexif sur l’action en vue de l’améliorer.

Mieux comprendre :
- la complexité de l’expérience éprouvée ;
- les dynamiques psychiques conscientes et inconscientes actives dans les relations, dans des contextes de travail.

Faire évoluer sa pratique professionnelle.

L’objet de travail

Créer un espace clinique consacré au cheminement de la pensée clinique et correspondant aux besoins identifiés des professionnels pour :
- Favoriser la prise de recul nécessaire aux pratiques professionnelles ;
- Soutenir les professionnels dans leurs responsabilités, leurs engagements ;
- Travailler à la co-construction du sens de leurs pratiques professionnelles.

Un espace sécurisé

Un espace qui favorise l’émergence de la créativité relationnelle, l’expression et le partage de ce qui nous affecte, nous éprouve, du comment, du quoi, et au-delà du "pourquoi".
- Espace de parole et d’écoute
- Accueil des ressentis et des éprouvés
- Régulation des conflits
- Identification, repérage, clarification et mise à jour des enjeux relationnels : ce qui se joue ; comment ? où ça vient me chercher ? me rencontrer ? comment faire avec ?
- Exploration des besoins, des demandes, des réponses aux personnes accompagnées
- Travail sur sa place, son rôle
- Travail sur les possibles et les limites de l’accompagnement

Une démarche volontaire

Les participants s’engagent dans une démarche qui s’inscrit dans la durée, dans le respect de l’éthique (écoute inconditionnelle de la subjectivité, discrétion, confidentialité) dans la relation professionnelle et qui nécessite une implication personnelle de chacun-e.

Le dispositif

- Groupe d’entraide mutuelle et d’évolution constitué de huit participants maximum, qui s’engagent sur toute la durée des séances.
- Le superviseur veillera au cadre dont il est le principal garant, comme condition favorable à l’élaboration d’une parole impliquée. Les règles de base seront : l’écoute, le non jugement, la confidentialité, la présence, la considération des limites de chacun.

Modalités

Le superviseur établit un contrat qui fixe le nombre de séances, les dates, l’heure, la durée, le lieu, et les objectifs.

- Rythme : une séance par mois, pour un groupe composé de huit participants maximum.

- Durée : un minimum de 30 heures (10 à 12 séances) est requis pour amorcer le processus de supervision-APP.

Affaire_d_eveil

Contact et renseignements : sup-app-affairedeveil@forma-com.fr

Membre de l’ASCTS ASCTS_Supervision_analyse_pratiques_professionnelles

Télécharger au format PDF et imprimer :
- les Conditions Générales de Vente
- le bulletin d’inscription individuelle
- le bulletin d’inscription collective (pour les formations intra entreprise)


Plan du site | Contact | Crédits